Jean-Pierre Elkabbach très agacé par la conversion de Véronique Lévy (sœur du fameux Bernard Henry Lévy) au catholicisme au point de la comparer à la Shoah (et de la juger pire !)

La conversion de Véronique Lévy est perçue par Jean-Pierre Elkabbach comme une trahison envers la communauté (on le perçoit quand il lui demande si Dieu pourrait la faire « revenir vers nous », oubliant qu’il travaille dans une télévision publique…). Au point que l’animateur compare la conversion au catholicisme à l’extermination nazie : « Il vaut mieux pour les juifs que leur destinée ne soit pas de se fondre dans des conversions qui les fassent disparaître, pire que d’autres ont essayé de le faire », déclare-t-il. LCP a depuis retiré la vidéo de l’émission de son site.